• Deutsch
  • Español
  • English
  • Français

Le jeûne

Qu’est-ce que le jeûne ?

La capacité de jeûner est une réponse de notre organisme à la nécessité de s’adapter aux données climatiques de notre planète, La Terre. Dans nos zones tempérées, la disponibilité des aliments varie selon le rythme des saisons. Au cours des millions d’années pendant lesquelles le métabolisme humain s’est constitué, il n’y avait guère de possibilités de conserver les denrées alimentaires. L’été offrait une grande quantité d’aliments permettant aux animaux et aux humains de constituer leurs réserves énergétiques. En hiver par contre, suite aux diminutions de température, la végétation s’accorde une pause. Les animaux et les humains n’ont qu’ une quantité réduite de nourriture à leur disposition, qui s’amenuise au cours des mois. Le déficit calorique est alors compensé principalement par la mobilisation des réserves de graisses du tissu adipeux. Le surplus de nourriture, prédigéré, se laisse parfaitement stocker dans le corps humain sous forme d’une substance compacte et légère, la graisse.

On a rapidement constaté qu’une phase de jeûne a pour effets secondaires une désintoxication et une revitalisation de l’organisme.

Tout comme au printemps la nature s’éveille de son sommeil hivernal, l’être humain qui termine son jeûne, recommence à s’alimenter petit à petit. C’est ce que l’on appelle la phase de réalimentation. Ainsi, comme la nature, le corps humain va vivre une phase d’activation des synthèses protéiques telles que les connaît l’enfant pendant sa phase de croissance.

Le Programme Amplius inspiré de la tradition du jeûne, propose un jeûne en trois dimensions : la dimension médicale, la dimension spirituelle et la dimension humaine et sociale. 

Le jeûne doit comporter 4 étapes : la planification, la préparation, le jeûne même et la phase de réalimentation.

Un jeûne réussi s’appuie sur sept piliers : calme, silence, détente, introspection en harmonie avec une activité physique quotidienne (adaptée à ses capacités). Le programme de détox par les voies naturelles est favorisé par la stimulation de l’activité rénale, liée à l’absorption de 2 litres de liquide par jour, par la stimulation de l’activité intestinale par un nettoiement intensif (pratique d’un lavement tous les deux jours), par la stimulation de l’activité hépatique, initiée par l’application d’une compresse sur le foie et par la stimulation de l’activité respiratoire engendrée par l’exercice physique.

Le jeûne est supplémenté par une ration quotidienne liquide (¼ l de bouillon de légumes, ¼ l de jus de fruit, 30 grammes de miel). L’encadrement chaleureux et compétent par l’équipe des thérapeutes constitue un soutien important. Il est de plus recommandé d’user largement des « nourritures de l’âme » dont nous sommes souvent affamés: le contact avec la nature, la lecture, la musique, le dialogue et les relations humaines, la méditation et la prière.

 

Pour en savoir plus: Dr med. F. Wilhelmi de Toledo, « L’art de jeûner : manuel du jeûne thérapeutique Buchinger », éditions jouvence (2005).

Maria Buchinger Foundation
info@maria-buchinger-foundation.com

Directoire